Codéo de chez MDI

En novembre dernier, j’ai reçu de la part des éditions MDI, le fichier photocopiable Codéo afin de le tester en classe dédoublée avec mes élèves de CP. Ce fut une véritable découverte et un plaisir de proposer ces petites fiches en format A5  aux élèves. 

En effet, j’ai, cette année utilisé la méthode lecture Kimamila série blanche et j’avais des élèves très performants qui avaient besoin d’exercices supplémentaires. 

Ce qui est vraiment intéressant avec ces fiches codéo, c’est que les élèves peuvent travailler en totale autonomie et à leur rythme

J’ai beaucoup lu sur les réseaux sociaux que ce fichier photocopiable n’était qu’une banque d’exercices mais ce n’est pas exactement ça. 

Codéo est une vraie méthode à part entière.

Dans ce fichier accompagné d’un CD-ROM, vous trouverez notamment des fiches de lecture modifiables avec une progression bien réfléchie, des fiches d’évaluation, un super plateau de jeu en couleurs, des images en couleurs et un tableau de réussites.

Dans les fiches photocopiables, il y a des fiches d’étude du code progressives avec trois niveaux de difficultés (différenciation toute prête), des rituels de concentration (mes élèves en sont fans), des fiches pour travailler sur les discriminations visuelle et auditive (je les conseille pour une utilisation dès la GS).  Et ce que j’ai également apprécié dans les fiches, ce sont celles sur les confusions de phonèmes qui restent très courantes chez les élèves mais aussi celles sur l’entraînement à la fluence qui de ce fait peut se faire plus tôt dans l’année avec encore une fois des activités différentes et progressives (syllabes, mots, phrases…).  

J’aimerai vous parler plus particulièrement de l’étude du code car c’est essentiellement cette partie là qui m’a intéressée pour compléter la mienne et faire des ateliers à intégrer dans mes plans de travail. 

 Chaque niveau est différent

  • 1 étoile : découverte du graphème 
  • 2 étoiles : écriture du graphème et écoute du son dans les mots
  • 3 étoiles : décodage et encodage

De plus, je tiens à préciser que j’ai pu utiliser les fiches avec des élèves en grandes difficultés qui ne pouvaient pas suivre ma méthode Kimamila et qui ont pu devenir autonomes très rapidement grâce à la répétition des mêmes exercices à chaque étude d’un graphème. 

Cette méthode peut être utilisée à partir de la GS pour la discrimination jusqu’en CE1 pour les élèves fragiles. C’est donc un très bon investissement sur plusieurs années et notamment si on a des double niveaux : GS/CP ou CP/CE1. 

Comment je l’ai utilisé en classe : je photocopiais et je coupé en deux puisque ce sont des fiches en format A5. Les élèves les avaient dans une pochette à pression et ils les faisaient à leur rythme en suivant leur plan de travail. 

J’avais aussi envisagé pour la période 5 (mais avec le confinement ça ne s’est pas fait), de ne photocopier qu’un exemplaire et de les mettre dans des pochettes transparentes avec un stylo effaçable. Ainsi, l’élève aurait pu travailler en autonomie et j’aurai validé en un seul coup d’œil. 

Je change de niveau l’an prochain et je suis en attente d’affectation, ce qui est sûr est que si je retrouve un CP, j’utiliserai uniquement Codéo car ça permettra de pouvoir être libre en lecture compréhension à côté et de proposer beaucoup plus de littérature de jeunesse à mes élèves. 

Alors si vous aimez travailler en ateliers avec des plans de travail, foncez ! Et le petit plus de Codéo à partir de la rentrée, c’est que les auteurs de la méthode ont réalisé deux petits cahiers au format A5 superbes avec des couleurs très attrayantes et à petits prix. C’est là que je regrette vraiment de changer de niveau l’an prochain.

Site compagnon

 N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, je pourrai éventuellement vous répondre. 

 Vous trouverez une vidéo sur YouTube que j’avais réalisé pour voir à quoi ressemble les fiches.