Scriptum signifie « écrit » en latin !

C’est une méthode qui est sortie en 2016 chez Retz et a été rééditée en 2020.

Elle s’adresse aux élèves du CE1 au CM2. Il serait même possible de l’adapter pour la démarrer en CP (c’est en cours de réflexion pour ma part pour la P4, une fois que les élèves sauront lire et seront à l’aise avec l’écriture cursive).

Elle peut également être utilisée en ULIS et des conseils sont donnés pour les élèves dys.

J’ai utilisé cette méthode en 2016-2017 à mi temps quand j’étais stagiaire dans une classe de CE1-CE2.

Les élèves étaient lents en écriture et j’ai pu rapidement voir leurs progrès.

Scriptum poursuit deux objectifs qui sont complémentaires :

  1. apprendre aux élèves comment copier vite et bien
  2. leur enseigner plusieurs stratégies qui leur seront utiles pour mémoriser l’orthographe lexicale

Il y a un passage dans la présentation particulièrement intéressant et qui a retenu mon attention : « à l’école, on demande souvent aux élèves de copier plusieurs fois les mots qu’ils ont mal orthographiés dans une dictée ou un devoir afin qu’ils en apprennent l’orthographe. Cette activité se révèle peu rentable si on ne leur apprend pas à être attentifs au traitement de la suite orthographique des lettres qu’ils transcrivent et si on leur enseigne pas les stratégies qui facilitent la mémorisation de l’orthographe. « 

Scriptum, c’est 32 séances entièrement clef en main et détaillées. Les fiches de préparation sont déjà faites. À l’époque, étant stagiaire, je les avais retapées entièrement mais aujourd’hui, ce que je conseillerai à un stagiaire ou à un débutant, c’est de bien faire l’analyse à priori de la séance et d’annoter dans la marge au crayon des éléments qu’il manquerait ou insérer des post-its. C’est comme ça que moi aujourd’hui, je fonctionne. Il peut m’arriver de faire une fiche de préparation dit « type » d’une séance pour bien m’imprégner le fonctionnement de la méthode mais je ne referai pas l’ensemble, c’est une perte de temps et d’énergie. Il vaut mieux se consacrer à la préparation matérielle.

  • 8 séances pour apprendre à copier vite et bien : transposer un écrit d’un support à un autre (tableau – cahier par exemple) :
    • séance 1 : faire connaissance avec scriptum, évaluer sa vitesse de copie
    • séance 2 : prendre conscience que « vite » n’est pas toujours synonyme de « bien »
    • séance 3 : prendre conscience de la manière dont on copie
    • séance 4 : prendre conscience que les caractéristiques d’un texte influent sur la difficulté de la copie et donc sur les procédures utilisées
    • séance 5 : comprendre ce qu’est une bonne copie pour choisir ses stratégies
    • séance 6 : utiliser ses connaissances  sur les critères d’évaluation de la copie pour choisir ses stratégies
    • séance 7 : devenir familier du dispositif d’enseignement : la « copie différée guidée »
    • séance 8 : apprendre à faire confiance à ses yeux et à ses oreilles pour corriger sa copie
  • 19 séances pour apprendre comment mémoriser l’orthographe : apprendre des stratégies pour mémoriser l’orthographe (je détaillerai moins que la partie précédente)
    • séance 9  à 11 : travail sur les régularités de la langue
    • séance 13 et 14 : les mots de la même famille
    • séance 15 et 16 : quand les mots se dessinent
    • séance 17 : Faire le point
    • séance 18 et 19 : si on peut remplacer le mot…par…, alors…
    • séance 20 et 21 : l’orthographe en récitant
    • séance 22 à 24 : l’origine des mots
    • séance 25 et 26 : quelle drôle de tèchenique
    • séance 27 et 28 : Épeler pour vérifier et mémoriser

La 12, 29 et 30 sont des séances pour évaluer les progrès :

  • faire le point sur ses compétences avant d’aller plus loin
  • bilan : suis je un bon scripteur ?
  • bilan : suis je devenu un bon « orthographieur » ?

Les séances 31 est 32 sont réservées au cycle 3

Le déroulement identique des séances :

  1. Une phase introductive
  2. Une séance, deux tâches successives qui visent le même objectiF
  3. Retour sur l’activité
  4. Synthèse
  5. Et demain…

Voici deux fiches de préparation que j’avais faite en 2016. Elle n’est pas parfaite mais elle vous donnera une idée d’une séance de la première partie et d’une séance de la seconde partie. Attention c’est basé sur le guide de 2016 qui depuis a été un peu remanié.

Fiche de préparation : une séance pour apprendre à copier vite et bien

Scriptum Séance 3

Fiche de préparation : une séance pour mémoriser l’orthographe

Scriptum séance 9

Vous trouverez ma progression et ma programmation P2 dans l’article sur l’apprentissage de l’écriture.