Se lancer dans le CAFIPEMF !

Pour ceux qui me suivent, je souhaitais me lancer dans le CAFIPEMF 2022 (Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur ou de Professeur des Écoles Maitre Formateur) parce que j’étais à mi-temps.

Malheureusement, dans la vie, tout ne se passe pas toujours comme on le souhaiterait alors avant même de démarrer la formation, j’ai décidé de remettre à plus tard et j’ai repris ma classe à temps plein en janvier 2022 après deux périodes assez chaotiques.

Suite à mon rendez vous de carrière d’échelon 6 qui a eu lieu en mars 2022 et aux conseils de mon Inspecteur de l’Éducation Nationale, j’ai décidé de repousser donc ce changement crucial dans ma carrière professionnelle et de prendre mon temps. Je passerai donc ce CAFIPEMF en 2025, quand, mon petit dernier entrera à l’école maternelle.

Dans cet article, je souhaitais vous parler des nouvelles épreuves car là aussi, il y a eu pas mal de changements et mon IEN m’a également conseillé d’attendre qu’il y ait des retours sur ces nouvelles épreuves car même si désormais les épreuves sont en un an et non plus en deux ans, avec un mémoire qui a disparu, ce n’est pas si facile de l’obtenir et le jury sera d’autant plus exigeant.

Dans cette nouvelle monture, il faut donc avoir de très nombreuses connaissances des programmes, du SCCC mais aussi de très solides connaissances didactiques et pédagogiques en mathématiques et en français. Nous avons beau avoir eu le concours et avoir les cinq ans d’ancienneté requises pour se présenter à ce certificat, il y a toujours des choses que nous devons travailler et l’auto formation reste très importante dans notre métier.

I/ Les épreuves

Il y a deux épreuves d’admission (l’admissibilité n’existe plus) et il n’y a plus de spécialisation (celle ci se passe plus tard, soit trois ans après l’obtention du CAFIPEMF).

  • La première épreuve est constituée de deux séquences : un temps d’enseignement assuré en classe par le candidat devant un jury soit en mathématiques, soit en français suivi d’un entretien avec ce même jury (durée de 60 minutes pour chaque séquence). Un document de préparation doit être présenté ou tout autre document en lien avec la séance que le candidat jugera utile.
  • La seconde épreuve est constituée de quatre séquences : une observation d’un temps d’enseignement dans la classe d’un professeur des écoles soit en mathématiques, soit en français mais dans un cycle différent (d’après ce que j’avais compris ici en Gironde, si on était en élémentaire, on passerait sur de la maternelle et inversement) (60 minutes), suivie de l’analyse de la séance (30 minutes ) puis d’un rapport de visite de deux pages réalisé par le candidat (chez lui avec un délai fixé de deux semaines) suivi d’un entretien avec le jury où le candidat procède à une analyse distanciée de son entretien avec le PE observé et présente son rapport (durée de 60 minutes).

Un mois de délai entre les deux épreuves. 

Les épreuves peuvent être aménagées pour les directeurs déchargés complètement ou les CPC faisant fonction. L’aménagement doit être demandé au moment de l’inscription.

L’épreuve aménagée se compose de deux séquences : un temps d’observation d’une séance collective liée à l’exercice professionnel du candidat animé par lui en présence du jury et un temps d’entretien du candidat avec le jury, immédiatement après la séance observée.

La seconde épreuve d’admission est la même pour tous les candidats. Il n’y a pas d’aménagement possible.

Pour être admis, il faut avoir au moins 10/20 au deux épreuves d’admission. Le jury évalue le candidat en fonction du référenciel compétences du formateur.

Pour en savoir davantage, je vous invite à aller directement sur le site de l’éducation nationale : ici.

II/Mes lectures 

Voici quelques lectures à faire par ordre de priorité. Attention, il peut y en avoir que je juge utiles et d’autres non ou bien en oublier. Dans ce cas là, n’hésitez pas à me laisser, un commentaire sur l’article, que je l’ajoute.

Des lectures institutionnelles : les programmes 2020, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et les attendus institutionnels liés au contexte d’exercice des enseignants en formation. Ça comprend, les fameux guides orange, rouge, bleu, vert etc… que ce soit en maternelle ou en élémentaire.

Un lien, ici vers Eduscol avec tous les cycles qui permettent de lire les programmes, les ressources d’accompagnement et les évaluations.

Des lectures didactiques et pédagogiques :

  • Faire construire des savoirs, Gérard De Vecchi , Nicole Carmona-Magnaldi
  • L’erreur, un outil pour enseigner, Jean-Pierre Astolfi
  • Développer la pratique réflexive, Philippe Perrenoud
  • Apprendre à lire, Des sciences cognitives à la salle de classe, Stanislas Dehaene
  • L’accompagnement professionnel des jeunes enseignants, Jean Louis Lamaurelle
  • Anthologie des textes clés en pédagogie, Danielle Alexandre
  • Élève chercheur, enseignant médiateur, Britt-Mari Barth
  • L’apprentissage de l’abstraction, Britt-Mari Barth
  • Le savoir en construction, Britt-Mari Barth
  • Les 5 au quotidien, Gail Boushey et Joan Moser (pour celui ci, il y aura un article complet pour cet été en fonction du niveau que j’aurai à la rentrée 2022)
  • Apprendre, oui mais comment ? Meirieu
  • Qu’est ce qu’apprendre, Reboul Olivier
  • La geste formation, Christian Alin
  • Métier d’élève et sens du travail scolaire, Perrenoud Philippe 
  • Former les enseignants, Develay Michel
  • Aider les élèves à apprendre, Gérard De Vecchi
  • Comment les enfants apprennent à parler, Jérôme Bruner 
  • Le développement de l’enfant, savoir faire, savoir dire, Jérome Bruner
  • Ces gestes qui parlent, Jean Duvillard
  • La psychologie de l’enfant, Olivier Houdé
  • Dictionnaire des concepts fondamentaux des didactiques, Yves Reuter
  • Pour une enfance heureuse, Dr Catherine Gueguen

Français :

  • Le geste d’écriture, Danièle Dumont
  • Apprendre à lire à l’école, Goigoux et Cèbe
  • La compréhension en lecture, Giasson Roger
  • Les textes littéraires à l’école, Giasson
  • Le langage et l’école maternelle, Brigaudiot
  • Fluence, lire vite et bien, Léni Casssagnettes (celui ci est récent mais. tellement riche qu’il me parait indispensable à connaitre)
  • Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui, Brissaud et Cogis
  • Pour enseigner et apprendre l’orthographe, Cogis
  • Bien écrire et aimer écrire, Laurence Pierson

Mathématiques :

  • Comment les enfants apprennent à calculer, Brissiaud
  • Comptes pour petits et grands, volume 1 et 2, Baruk
  • Les Ermels (tous niveaux)

Je compte donc une cinquantaine d’ouvrages à lire sur deux ans. (sachant qu’il y a en a que j’ai déjà lu mais que je relirai dans les grandes lignes pour faire une fiche de lecture). Ce qui au final, correspond à un livre par mois et me laisse du temps, pour le reste et un peu de marge si j’ai des semaines plus chargées que d’autres.

III/Comment je vais m’organiser sur le long terme

J’ai accumulé beaucoup d’ouvrages au fil du temps car tout acheter en même temps, reviendrait assez cher. Du coup, je compte organiser une programmation (oui comme avec les élèves) sur le long temps mais pas semaine par semaine, ce serait trop compliqué de la suivre mais plutôt mois par mois. Je commencerai en octobre 2022.

Pour chaque ouvrage, je ferai une fiche de lecture que je vous partagerai ici, avec dans la mesure du possible, un résumé assez détaillé. Il n’y aura pas tout, vous vous en doutez bien.

Programmation à venir cet été

Si ça vous intéresse d’y participer, n’hésitez pas à me le dire ici, sur Facebook : la classe de Lollie ou sur Instagram : lollie_maman_instit.